Rédacteur web : les plateformes vous réduisent en esclavage

Les plateformes font les yeux doux aux rédacteurs web. Perdu dans un marché éclectique, vous vous laissez tenter par ce travail en abondance. Pourtant, loin des revenus annoncés, vos écrits et leur rythme de production vous rendent rapidement esclave d’un système jamais rassasié. Salaires de misère, cadences effrénées et dévalorisation de vos compétences sont le quotidien de ces plateformes low cost.

La rédaction web a un coût

Contrairement aux préjugés, le rédacteur web ne se contente pas de jeter quelques mots sur un écran. Et cela bien sûr en quelques minutes.

La rédaction web est un travail sérieux et rigoureux. Les vrais rédacteurs sont généralement des travailleurs en freelance. Ils passent du temps sur chaque article. Ces managers de contenu effectuent de multiples relectures et retouches avant d’aboutir à un article définitif.

Le choix du sujet, son angle d’attaque et ses informations nécessitent aussi du temps de travail. Il est dès lors normal que tout ce temps et toutes ces compétences aient un prix : le prix de la décence.

L’ensemble de ces procédures de rédaction est plus que sous-estimé par les plateformes. Elles offrent des rémunérations qui, ramenées au tarif horaire, sont très en deçà de la valeur du SMIC.

Le métier de rédacteur web exige des qualités

Paraphraser un article quelconque est peut-être à la portée de n’importe quel scribouillard. Écrire un véritable article de blog demande de vraies compétences.

Le rédacteur web ne se contente pas de « plagier » ou de modifier le travail d’un autre. L’éthique du métier exige des contenus uniques. Un véritable travail de construction et de réflexion est apporté par un professionnel.

Outre la bonne connaissance du français, la rédaction web fait appel à des compétences en référencement, en stylistique et en fonctionnement du web. Un cocktail indispensable pour produire des écrits de qualité.

Avec leurs rythmes fous, les plateformes ne permettent pas un travail aussi complet. Cela est d’autant plus vrai lorsque vous essayez d’atteindre le seuil de rentabilité.

Rédacteur web : votre temps vaut de l’argent

En dehors des considérations de qualité, le temps de travail, à lui seul, vaut de l’argent.

La rédaction web, même lorsqu’il s’agit de paraphraser le travail d’autrui, demande un investissement en termes de temps. Comme rédacteur web, vous devez dactylographier votre texte. Lorsque vous en avez l’opportunité, vous devez également relire votre article pour le corriger. Que le travail soit satisfaisant ou non, ces étapes prennent une certaine part horaire qui doit être payée à sa juste valeur.

Les plateformes low cost ne fonctionnent pas avec cette logique. Vous êtes payé au mot, et avec un tarif au lance-pierre. Toutes les retouches sont gratuites. Vous perdez donc chaque fois de l’argent.

De plus, votre disponibilité doit être totale. Certaines de ces esclavagistes travaillent à flux tendu. Vous avez intérêt à être au taquet pour répondre aux sollicitations. Sans quoi, vous perdez le contrat et parfois la rémunération.

Les plateformes ne sont pas la norme de la rédaction web

Avec l’émergence et la popularisation des plateformes de rédaction, certains vous font croire que leurs tarifs sont la norme. Détrompez-vous ! Les rédacteurs web, les vrais, pratiquent des tarifications bien différentes.

Certaines plateformes vous promettent une totale indépendance financière. Pour cela, elles vous offrent généreusement 1 centime par mot. En faisant le calcul, cela revient à 2,5 € brut le feuillet. Ce même feuillet qui va sans doute vous demander 1 heure de travail si vous êtes raisonnablement consciencieux. Ces tarifs, très en dessous du SMIC horaire, ne sont pas la norme.

Beaucoup de grands groupes font appel à ces plateformes. Ils cherchent également des rédacteurs freelances disposés à travailler aux mêmes tarifs. Ces pratiques sont indignes et ne méritent même pas votre attention. Votre travail a de la valeur et vous méritez une juste rémunération pour vos productions. Le low cost ne vous fait pas vivre.

Vous êtes, vous aussi, esclave d’une plateforme low cost ? Avant de jeter définitivement l’éponge sur votre carrière dans la rédaction web, découvrez notre article : « Les vrais tarifs de la rédaction web », vous changerez d’avis. Si vous songiez à commencer à y travailler, lisez : « Comment démarrer son activité de rédacteur web ? ». Vous partirez ainsi du bon pied dans le métier.